débringuer

débringuer

⇒DÉBRINGUER, verbe trans.
Arg. ou pop.
A.— Emploi trans. Briser, déchirer, démantibuler. Débringuer une voiture, une armoire, un vieux meuble (Michel, 1807 ds SAIN. Lang. par. 1920, p. 15).
Au fig. :
1. On citait des faits [de méchanceté du souffleur] (...) des scènes en train de filer vers l'applaudissement et qu'il débringuait par un regard soudainement anxieux comme si l'on venait de faire un loup formidable.
J. RICHEPIN, La Miseloque, 1893, p. 112.
Rem. Cf. aussi ID., Flamboche, 1895, p. 72.
B.— Emploi pronom. réfléchi. Dégager son corps (de l'ensemble des pièces d'armes qui l'enveloppe) :
2. Alors? Mon Dieu! je n'avais plus qu'à tirer les rideaux, à fermer les targettes, et à me débringuer de mon armure qui commençait à m'oppresser.
AYMÉ, Le Nain, 1934, p. 214.
Rem. Absent, tant au sens A qu'au sens B, des dict. gén. du XIXe et du XXe siècle.
Étymol. et Hist. 1807 « mettre en pièces » (Michel ds SAIN., loc. cit.); 1879 allure débringuée (HUYSMANS, Sœurs Vatard, p. 203). Dér. de bringue1; préf. dé-; suff. .

1. débringuer [debʀɛ̃ge] v. tr.
ÉTYM. 1807; de 2. dé-, 1. bringue « pièce, morceau », et suff. verbal.
Fam. et régional. Abîmer, briser, mettre en pièces. Déglinguer. || Cet enfant ne peut s'empêcher de débringuer ses jouets.
——————
se débringuer v. pron.
S'abîmer. || Ma voiture se débringue à vue d'œil.Sa santé se débringue un peu plus chaque jour, se détériore.
——————
débringué, ée p. p. adj.
Abîmé, en pièces. || Jouets complètement débringués.Débraillé. || Allure débringuée.
————————
2. débringuer (se) [debʀɛ̃ge] v. pron.
ÉTYM. Var. régionales attestées fin XIXe, Isère; de 1. dé-, et 1. bringue « morceau de bois, entrave ». → Embringuer.
Fam. et régional. Se dégager, se débarrasser (de qqch. qui emprisonne, entrave).
0 (…) je n'avais plus qu'à (…) me débringuer de mon armure qui commençait à m'oppresser.
M. Aymé, le Nain, p. 214 (1934), in T. L. F.
CONTR. V. Embringuer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • embringuer — [ ɑ̃brɛ̃ge ] v. tr. <conjug. : 1> • 1914 pron.; embriquer « embarrasser » XVIe; imbringuer « charger de dettes, hypothéquer » XIVe; mot dial., de bringue ou brique « morceau » ♦ Fam. Engager de façon fâcheuse, embarrassante. ⇒ embarquer …   Encyclopédie Universelle

  • débringué — ⇒DÉBRINGUÉ, ÉE, part. passé et adj. I. Part. passé de débringuer. II. Adj. [En parlant d une pers.] Qui a une démarche déhanchée. [En parlant de son comportement] Qui est en désordre, débraillé, propre à un voyou. [Il] s inclina comme s il… …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»